19-Méprise

Daisy discute dans le couloir avec une jeune femme. Elle porte une ravissante doudoune.

  • J’hésitais entre la violette et la fuchsia.
  • Tu as bien fait de choisir la fuchsia !
  • Oui je crois. Mais la fermeture se coince, il faut que je la rapporte.
  • Fais voir ?

L’amie essaie de forcer la fermeture éclair qui ne veut rien savoir. Une chanson de Robbie Williams résonne entre les murs. La jeune femme sort son portable de sa poche en toute hâte, fait un signe d’adieu à Daisy et décroche en s’éloignant. Adrien la croise puis passe à côté de Daisy en longeant le mur sans lui prêter attention.

  • Tu pourrais me saluer tout de même au lieu de passer à côté de moi en faisant croire de ne pas me voir !

Adrien poursuit son chemin. Daisy se précipite à sa suite.

  • Ça ne se fait pas ! Adrien !

Il accélère le pas sans se retourner. Elle saisit sa manche.

  • Dis donc, tu exagères franchement !

Léo se tourne vers elle. Elle a un mouvement de recul. C’est lui, mais elle ne le reconnait pas… Elle ne sait pas très bien. Il la regarde froidement, détaille son visage et finalement lui sourit. Il se penche vers elle sans la quitter des yeux et l’embrasse. Ravie, elle oublie son impression et passe ses bras autour de son cou.

  • J’aime mieux ça !

Ils s’embrassent encore. Abigail les aperçoit et préfère faire volte face, mal à l’aise. Léo s’écarte d’elle et reprend sa route.

  • Attends ! Tu ne veux pas m’aider ? Adrien !

Léo regarde autour d’eux, soucieux. Elle tire violemment sur sa fermeture éclair.

  • Elle est coincée !

Il revient sur ses pas, tente de la faire glisser mais renonce très vite. Il tire sur les deux manches du blouson en même temps et lui enlève par le haut. Ce n’est pas ce qu’elle voulait. Il lui tend la doudoune, elle le retient.

  • Attends… Est-ce que tu veux bien m’emmener avec toi ce soir ? Je dois dîner dans ton quartier avec une copine.

Elle le regarde suppliante alors qu’il lui tourne déjà le dos.

  • A moto ça ira deux fois plus vite qu’en transport. Allez… Tu veux bien ? Tu pourras te joindre à nous si tu veux !

Il acquiesce tout en s’éloignant.

  • Oh merci ! Je passerai à ta loge !

Il a déjà disparu dans la première intersection. Daisy soupire en serrant sa doudoune contre elle.

  • Mais qu’est-ce que je lui trouve ?

©lenferdudecor

                                               20-Festival

                                                                                  Retour à l’accueil

Un commentaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *