11-tout-ca-pour-ca

11-Tout ça pour ça

L’émission est en cours d’enregistrement. Adrien écoute poliment son invité, le sosie inconscient de Dany Boon, présenter une sorte de robot qui ressemble à un insecte. Il explique avec des gestes excessifs et d’une façon pas très claire, comment l’appareil fonctionne, aspire tout et n’importe quoi.

  • Je peux vous assurer que rien ne peut arrêter mon « Robaspire ».

En régie, Marc Labas se penche vers Abigail avec un sourire en coin.

  • Il ne sait pas à qui il parle. Qu’on donne un café à Toto et on en reparle !

Adrien fait pivoter l’appareil, montre une carte incrustée dans la carapace de l’appareil, il essaie de la sortir de son encoche mais elle résiste. Il appuie sur un bouton, la carte s’éjecte pour tomber entre ses jambes. Adrien se lève pour la récupérer mais il fait tomber le robot de la table sur les pieds de l’inventeur qui horrifié, se dresse et saisit l’appareil dans ses bras comme s’il s’était agi d’un jeune enfant. Un nuage de poussière et d’immondices se répand. Le choc a ouvert le couvercle qui maintenait le sac à l’intérieur de l’engin. En régie, Labas est atterré.

  • Tout ça pour ça… Sacré Toto, il a vidé son sac ! Jean, tu peux couper !

L’opérateur magnéto demande à la cantonade.

  • C’est qui Jean ? C’est moi ?

Labas s’impatiente.

  • Qui veux-tu que ce soit ?
  • Ben Stéphane… Moi c’est Stéphane. Ça fait trente-huit ans que je m’appelle Stéphane…

Labas soupire.

  • C’est la cour des miracles ici !

Il s’adresse à Adrien par l’intermédiaire de son oreillette.

  • Tu crois qu’on ose demander à notre génial inventeur d’aspirer son sac ?

Adrien ne peut s’empêcher de sourire ce qui a le don d’irriter l’invité.

La voix de Labas résonne sur le plateau.

  • On reprend le tournage dès que possible et on met un sac vide dans le robot, merci d’avance.

Adrien tousse en s’époussetant. Terry l’a rejoint.

  • Si tu veux, va dans ta loge. Je te préviens dès qu’on est prêt.

Adrien quitte le plateau. Dès qu’il s’éloigne son regard pétillant change et devient sombre.

En régie, Labas s’adresse à la scripte.

  • Il a fait sa connerie du jour, on est tranquille pour la suite, non ? Je vais à la machine à café si on me cherche !
  • N’abuse pas, tu sais que ça te fait mal à l’estomac !
  • Je ne suis pas sûr que ce soit ça qui me fasse mal à l’estomac ma chérie.

Daisy arrive en trottinant alors que les mains de Labas encadrent le visage d’Abigail, il l’embrasse sur la joue, près de la bouche. Elle les regarde et leur lance une œillade complice.

  • Je sais tout mais je ne dirai rien.

Sur le plateau règne une certaine agitation. Un homme passe l’aspirateur, une femme nettoie l’appareil, l’invité consulte des notices avec fébrilité, Terry essuie la table basse. Il s’adresse à Abigail par l’intermédiaire de son micro-casque.

  • Abbie, l’invité de l’émission de jeudi est déjà là, nous enchaînerons donc avec lui, celui de mercredi a prévenu de son retard. Est-ce qu’Adrien devra changer de costume ?
  • Juste de chemise.
  • Tant mieux ! Tu peux le prévenir, il est parti dans sa loge.

Abigail lui parle dans son oreillette.

  • Adrien tu m’entends ? Il y a un changement de programme…

Pas de réponse. L’ingénieur du son intervient.

  • Te fatigue pas, il a enlevé son oreillette !

Abbie cherche dans ses dossiers, sort des feuilles ainsi qu’un conducteur qui retrace l’ordre des séquences de l’émission avec leur durée et ramasse un CD. Elle quitte la régie d’un bon pas. Daisy se laisse tomber dans un fauteuil.

  • Et moi je fais quoi ? Est-ce qu’il faut que je prévienne le producteur de l’incident ou est-ce que j’ai le temps d’appeler ma mère ?

Abigail s’apprête à frapper à la porte de la loge d’Adrien lorsque des éclats de voix l’arrêtent net…

©lenferdudecor

                                                                                                                   12-Mata Hari…

                                                                                                                Retour à l’accueil

Un commentaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *