32-After

L’appartement est déserté. Le photographe d’en face est parti négocier ses clichés aux journaux people, celle où Adrien s’effondre aux pieds de Terry va lui rapporter un pactole même si le jeune animateur n’est pas encore très connu, il est certain que cela produira son effet. La rue est à nouveau calme et silencieuse.

  • J’ai perdu mon frère quand j’étais gamin.

Adrien entreprend de raconter à Terry l’enlèvement, la disparition, ses recherches et ses espoirs. Terry l’écoute ébahi, sans l’interrompre.

  • Je l’ai attendu pendant toute mon enfance. Je le cherche depuis que je suis adulte. Je viens de le retrouver, ou plutôt c’est lui qui m’a retrouvé ! Dans de mauvaises conditions tu vas me dire. C’est vrai. Il a mal tourné. Probablement. Mais il est hors de questions que je lance les flics à sa poursuite pour le coffrer. Ils n’ont pas été foutus de le retrouver quand il était enfant, je ne vais pas le leur offrir sur un plateau pour qu’ils le mettent en taule. Tu comprends ?
  • Mais pourquoi avoir inventé un accident de moto ? Pourquoi ne pas avoir tout simplement dit que tu avais été victime d’une agression dans le parking ?

Adrien hausse les épaules

  • Je ne sais pas. A la suite de cet évènement je n’arrivais pas à avoir les idées claires. Je me suis dit qu’avec un peu de chance mes agresseurs m’avaient pris pour mon frère, cela signifiait qu’il était donc bien vivant. Si c’était le cas, cela voulait aussi dire qu’il était recherché par des types louches, du coup je ne voulais pas attirer l’attention sur moi au risque de devenir une monnaie d’échange ou de chantage contre lui. Enfin tu vois, mes pensées vont dans tous les sens ! Je ne savais pas non plus comment la prod aurait réagi.
  • Oui mais ça t’aurait protégé toi ! Les gens qui le cherchent auraient compris qu’ils s’étaient trompés de client.
  • Je ne sais rien de mon frère, de ce qu’il trafique. Et si ces gens décidaient de se servir de moi pour faire pression sur lui… Je serais peut-être alors véritablement en danger.
  • Le fait d’être un personnage public peut te protéger, non ?
  • Je ne sais pas Terry. Des types me sont tombés dessus parce qu’ils m’ont pris pour Eddy et Eddy m’est tombé dessus parce que je suis son frère et que je dérange son business… Quand je pense que je n’ai vécu que pour lui depuis toutes ces années… Quel con !

Adrien relève la tête. Les spots accentuent son teint livide et les ecchymoses sur son visage.

  • Qu’est-ce que je vais devenir ?
  • Tu te doutes que ton avenir dans cette émission est compro…
  • Me fais pas chier avec le boulot ! Je te parle de moi Terry. Qu’est-ce que je vais devenir ? Je me suis lancé là-dedans uniquement parce que c’était une chance pour moi de retrouver mon frère.
  • C’est dommage, tout de même.
  • Je l’ai retrouvé, alors ce n’est pas dommage.
  • Tu es sûr ?
  • Je ne sais pas… Lui il préfèrerait que je sois mort !

Les deux se perdent dans leurs pensées en sirotant leur café. Adrien renverse sa tasse en la posant. Terry ne peut s’empêcher de lancer en souriant.

  • Ah ben ça va mieux ! On reprend les bonnes habitudes !

Ils échangent un regard et rient ensemble mais l’animateur est à nouveau submergé par une vague d’effroi et ses yeux malgré lui, se remplissent de larmes. Terry n’a rien perdu du désarroi d’Adrien, il décide de rester pour veiller sur  lui.

©lenferdudecor

33-Départ

Retour à l’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *